Chronique par Joyce




Calo: une merveille!
   
   
    Alors, déjà, avec une impatience folle, comme je vis à Dakar, j'ai pris     l'avion pour voir Ma star! hé oui, c'est peu être fou, mais je n'ai même pas     passé Noël avec ma famille pour le voir à Bercy..
   
    Debout a 9h du matin, j'étais excitée comme une puce, et pire encore! je     vais réveillé mon frère et son ami (chez qui on dormait), leur prépare leur     petits déjeuné et tout le tralala:) je n'ai jamais étais aussi serviable je     pence! tout ça pour qu'ils fassent vite! donc on prend le petit déj, et puis     direction Bercy!
   
    On n'arrive, on ne voit personne, il était midi peu être, sa ma surpris     d'ailleurs, donc je vais voir les gardiens et dis à l'un d'entre eux;     "bonjour monsieur, dites moi, c'est normal qu'il n'y est personne encore?"     il répond "vous êtes la pour quoi?" j'lui dis, "pour voir calogero!!", il     m'dis" Pardon? Calogero? à cette heure ci vous venez? vous l'avez pris pour     Michael Jackson ou Johnny halliday ou quoi?" puis il commence à rire ( mon     frère était bien content aussi), et donc j'lui dis, "mais c'est calogero     c'est pas rien!" je me suis un peu enflammée quoi, et puis je suis partie".     C'est alors que l'ami à mon frère nous dit qu'on aille déjeuné au resto en     attendant ( le resto juste en face, Le spectacle ou je sais plus trop quoi),     en partant on voit un type qui faisait parti du Staff de Calo, c'est un     détail mais ça ma rassurée:p
    On termine déjeuné puis vers 13h30 je sors et je vois déjà une file de 40     personne à peu près devant moi! j'ai couru comme une folle! Et c'est partit     pour l'attente.. il faisait -4°C. Je peux vous dire, que venant d'Afrique,     poiroté 6h à cette température, c'est loin d'être évident. Je ne sentais     plus mes jambes, plus rien de mon corps.
    A 18h30, ils ouvrent les portent (Dieu merci), on court comme des fous, et     je rencontre trois demoiselle très gentilles d'un vingtaine d'années, qui me     disent de les suivre parce qu'elles ont fait presque tous les concerts de     Calo et donc, connaissent les places adéquates pour s'éclater. Donc on     rentre, on se met tout devant, à droite, et puis j'achète des souvenirs     (collier, porte clef etc..).
    Vers 20h30 on entend Calo "Bonsoir à tous, c'est Calo, je voudrais que vous     encouragiez comme il se doit celui que vous allez accueillir, un ami, un     excellent musicien: Philip Uminski" (et tout le monde applaudit). Puis tout     s éteint, et on entend "1,2...1,2,3 go" et pas mélodie en sous sol! Le     rideaux de Pomme commence à s'ouvrir, j'aperçois Calo, il s'approche avec sa     guitare, et je commence à pleurer.. mon frère même en me voyant s'y mets!     c'étais tell'ment impossible pour moi du Sénégal tell'ment un rêve, que c     parti tout seul! Même les trois fille que j'avais rencontré me     consolaient..Bref vite fait, ça allait mieux, vu l'ambiance! j'étais comme     un bébé, je sautais, dansais, chantais, et tout c'qui va avec.. il était     même pas à 5mètres, je peux vous dire que j'en ai profité comme il se doit:)     avant la fin de la première partie, je lui est envoyé un sachet avec des     peluches etc. dedans, ça a atterri juste à ces pied:p je sais pas si c'étais     pour moi mais après, il a fait un "bisou" de loin, et sur la vidéo, c'est     moi qu'il regardait..pour rêver je me dis que c'était pour moi:p
   
    Enfin, voilà en gros, si je rentre dans les détails j'en finirais pas.. ce     qui est sûr, c'est qu'il m'a convaincu, et 100000 fois plus qu'avant, je     l'aime encore plus, il me fait frissonné encore plus, pleuré encore plus..et     tout plus qu'avant! Je l'aime trop un point c'est tout:) c'est lui, C'est     Calo, celui qui me met "en apesanteur"...