Chronique par Emmanuelle


Je suis arrivée au Théâtre     Sébastopol peu avant l'ouverture des portes, en pensant bien aux autres fans     sous la pluie quand moi j'étais à l’abri dans ma voiture pour chercher à me     garer !
    Une fois dans la salle, dur dur de trouver encore des bonnes places, nous     étions en bas mais assez loin de la scène. Mais bon...concert gratuit, nous     sommes privilégiés d'avoir pu y assister donc on ne va quand même pas se     plaindre !
   
    Dès que j'arrive, je remarque l'ambiance de folie qu'il règne dans le     théâtre, c'est exceptionnel ! L'animateur nous fait faire des essais de     direct pour voir si on est chaud...autant pour Roch Voisine je me souviens     qu'il nous l'avait fait faire 5 fois, autant là une fois aura suffit !
   
    Calo arrive, et là c'est que du bonheur...je me réjouis de le retrouver sur     scène, en acoustique...on lit sur son visage qu'il est hyper fier de cet     accueil du public, et qu'il passe un bon moment et ça, ça fait plaisir, car     nous aussi on passe un bon moment
   
    Calo accompagné de Medhi, Christophe et Michel !
   
    Calo a fait plein de beaux effets de voix, j'ai vraiment adoré...
   
    Il a commencé avec "Pomme C".
   
    Je ne me souviens plus de l'ordre des chansons, j’ai profité du moment sans     prendre de notes ! (rires)
   
    Mon moment favori...je l'attendais avec impatience et je n'ai pas été     déçue...YALLA ! C'est toujours un vrai moment de communion avec le public et     je trouve ça à chaque fois super joli...puis cette chanson je l'adore, c'est     l'une de mes préférées de son répertoire !
   
    J'ai fait râler les gens derrière moi car je n'arrêtais pas de me lever pour     taper des mains et chanter, mais je m'en fous ! Au concert de Calo, it's not     possibeul de rester assis you know !!!
   
    "Danser encore"...grand moment...de fou rire ! Je n’ai jamais vu ça ! Calo     chante « dans le lit j’ai de la place pour deux », et là, une fille crie "j'arriiiiiiiiiiiiiive" !     Ça a complètement scotché Calo et Medhi, ils étaient complètement pétés de     rire !
   
    Arrive le moment de l'interview...et là je commence à m'inquiéter...Pauvre     Calo...lui qui n'aime pas ça, je me dis : "comment va t-il faire pour parler     devant autant de personnes ???"
    Il n'est pas très bavard, et pas à l'aise, mais comme d'habitude, ça fait     rire ! L'animateur dit : "vous ne m'aidez pas beaucoup !" car à chaque     question il n'a jamais de réponses !
    J'ai retenu de cette interview :
    - qu'il trouve très ennuyant de parler d'un album, qu'un album ça s'écoute,     ça ne se raconte pas (boum dans la tête de l'animateur qui voulait en savoir     plus)
    - que s'il n'avait pas été chanteur, Calo aurait été un Beatles (rien que ça     !)
    - que s'il était un rideau de douche il serait celui de Scarlett Johansson    
    - que s'il devait être réincarné...et la réponse fut longue à venir...ce     serait en Rocco Siffredi !
    - que sa plus grosse injure c'est : « sa mère »
    - que les personnes qu'il admire le plus sont ces filles
    - que Zazie s'était bien vengé sur "me dit elle" en lui faisant dire des     choses très culpabilisantes pour un homme !
   
    Et puis...bah je crois qu'on arrive au bout j'ai retenu pas mal de choses     déjà ! Il n'a rien voulu dire sur son nouvel album, si ce n'est qu'il y     aurait cette fois plusieurs auteurs ! Et il n'a rien voulu dire sur ses     pâtes aux aubergines non plus, c'est sa recette et il ne la dévoile pas !
   
    Ensuite au piano pour le magnifique "si seulement je pouvais lui     manquer"...juste une merveille...
    Puis il s'en va…et nous laisse des étoiles plein les yeux !!!